Fabriquer en Aveyron, à partir de matières premières françaises, c'est le défi de Mathieu Recoules, amateur de spiritueux et grand passionné de whisky. Un travail de longue haleine au plus proche de la tradition.