Les jolies fripes, c’est un magasin de vêtements de seconde main situé 6, rue de la madeleine à Rodez. La boutique propose des vêtements, chaussures et accessoires d’occasion pour les hommes et les femmes.  Les prix sont abordables et la sélection travaillée.

Chemises en soie, jupes à carreaux et bijoux des années 60, les pièces sont colorées, à l’image de la créatrice de la friperie. Derrière les jolies fripes, se cache Marion, jeune entrepreneuse pétillante de 24 ans. Après ses études, elle décide de se lancer dans l’aventure un peu folle de la fripe. Grâce à une cagnotte en ligne, elle réussit à collecter assez de fonds pour partir à la conquête du marché de la seconde main.  Avec l’aide de fournisseurs de qualité et les week-ends qu’elle passe à chiner, Marion sélectionne les plus belles pièces pour ses clients.

Avant d’être proposés à la vente, les vêtements sont triés, raccommodés, lavés, repassés et étiquetés par ses soins. 

Marion partage dans sa boutique ses plus belles trouvailles et s’inscrit dans un modèle économique circulaire. Alors que le marché de la seconde main est en plein essor, Les jolies fripes proposent une mode responsable et éthique. La mode est l’une des industries les plus polluantes et émet 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre chaque année. Il est donc urgent que la mode devienne éco-responsable. Dans une démarche durable et soucieuse de l’environnement, la seconde main permet de lutter contre le gaspillage et la pollution environnementale.

Ouverte depuis janvier 2021, la boutique fait carton plein auprès des ruthénois. Prochainement, Marion compte organiser un défilé reprenant les codes des grands créateurs avec des vêtements d’occasion pour promouvoir une mode plus responsable.

Elisa Asselineau et Emma Constantin